Accueil Grand Chelem Reporter l’Open d’Australie: faut-il vraiment l’envisager ?