Accueil Coupe Davis Coupe Davis: amertume éternelle, regrets soudains