Accueil Cyclisme Tour de France 2018: sans relief, une première semaine soporifique